Une pharmacie familiale par Clotilde Capo-Chichi, pharmacienne au Bénin

APPROCHE D’UNE PHARMACIE HOMEOPATHIQUE FAMILIALE
I - DEFINITION
La pharmacie est un endroit ou sont stockés quelques tubes de granules ou doses, de pommades, de flacon de teintures mères des médicaments homéopathiques auxquels on a recours régulièrement en automédication enrichie selon le conseil ou la consultation d’un homéopathe selon votre terrain et vos affections récurrentes.
II - STOCKAGE ET CONSERVATION
Ces médicaments peuvent ranger dans une armoire, une trousse ou une boîte.
Les médicaments homéopathiques ont une date de péremption de cinq ans .Les granules et doses nécessitent un peu de précautions pour leur conservation : il faut un endroit sec, pas trop chaud, loin des rayons solaires, et magnétiques. Ces médicaments peuvent aussi être altérés par certaines substances volatiles telles que le camphre, les parfums.

[*III– PIQÛRES D’INSECTES*]
• Appliquer localement une compresse imbibée de la teinture mère de LEDUM PALUSTRE.
• Œdème piquant, brûlant soulagé par des applications d’eau froide (abeille, guêpe, taon􏰀) : APIS MELLIFICA 15 CH 3 gr 3-4 fois par jour (haute dilution à cause de la sensibilité de certain sujets).
• Peau pâle, marbrée, froide avec impression de paralysie locale : LEDUM PALUSTRE 5 CH 3gr 3-4 fois par jour.
• Inflammation tissulaire locale avec couleur pourpre, douleur de brûlure, induration répondant à la piqûre d’araignée : TARENTULA CUBENSIS 5CH.
• Douleurs aiguës (piqûre de vive) : TRACHINUS VIPERA 5CH
• Douleurs pruriantes (méduse) : URTICA URENS 5CH 3 gr 3-4 fois par jour.
[*IV- TRAUMATISMES*]
• Ampoules : Après avoir percé l’ampoule, appliquez la teinture mère d’ECHINACEA dilué localement.
• Atteinte des capillaires avec ecchymoses en formation : ARNICA 9CH 3gr 3 à 4 fois par jour ; le donner le plus tôt permet d’éviter la formation de ‘’bleus’’.
• Atteinte des capillaires avec bleu déjà formé : LEDUM PALUSTRE 5CH 3gr 3-4 fois par jour.
• Traumatisme ses séreuses, entorses aggravées par le moindre mouvement, amélioré par l’immobilité : BRYONIA ALBA 5 CH.3 gr 3-4 fois par jour.
• Traumatisme des terminaisons nerveuses, arrachement d’ongle, lacération ou piqûres avec irradiation le long du nerf : HYPERICUM PERFORATUM 15 CH 3 gr 3-4 fois par jour.
• Traumatisme de la peau, coupure franche (coup de couteau) : STAPHYSAGRIA 5 CH 3gr 3-4 fois par jour. Appliquer localement CALENDULA OFFICINALIS en TM ou en pommade.
• Traumatisme de l’œil :

  • œil au beurre : LEDUM PALUSTRE 5CH
  • traumatisme du globe oculaire (Ballon dans l’œil) : SYMPHYTUM 5 CH.
    • Traumatisme avec peu ou pas ecchymoses au niveau des seins ou du coccyx : BELLIS PERENNIS 5 CH.
    • Morsures d’animaux :
  • HYPERICUM PERFORATUM : plaie douloureuse ; la douleur
    remonte à partir de la plaie, le long du membre mordu.
    • - LACHESIS MUTUS : avec cyanose de la région mordue.
    • - LEDUM PALUSTRE : plaie peu ou pas douloureuses ; lacérée ;
    l’endroit lésé parait froid au toucher.

[*V – TORTICOLIS*]
• Dans tous les cas : ARNICA
• Contracture douloureuse et raideur du muscle sterno-cleido- mastoïdien, latéralité droite : LACHNANTES 5 CH
• Raideur consécutive à un contact mouillé, amélioré par le mouvement lent et progressif : RHUS TOXICODENDRON 9CH.
• Douleur de tension des cervicales ou premières vertèbre dorsale, douleur le long des bras avec engourdissement : ACTAEA RACEMOSA 9 CH.
[*VI - INTOLERANCES ALIMENTAIRES*]
• Intolérance au vin, spiritueux, excitants : NUX VOMICA 9 CH.
• Intolérance aux mets vinaigrés : ANTIMONIUM CRUDUM 9 CH.
• Intolérance aux fruits : ARSENICUM ALBUM 9 CH.
• Intolérance aux huîtres, ail, oignons : LYCOPODIUM 9 CH.
• Intolérance à la bière : KALIUM BICHROMICUM 9CH.
• Intolérance aux gras, pâtisseries, crèmes : PULSATILLA 9 CH.
• Intolérance aux épices : CAPSICUM 9CH.
[*VII -TROUBLES DIGESTIFS*]
[**1- INDIGESTION*]
• Langue blanche sur toute la surface aggravée par excès de nourriture, par bain froid, par un coup de soleil : ANTIMONIUM CRUDUM 9 CH.
• Langue blanche dans sa partie postérieure, avec somnolence post prandiale, sensation de pierre sur l’estomac aggravé par l’alcool, le tabac les épices : NUX VOMICA 9 CH.
• Langue propre ou peu chargée avec nausées, vomissements, hypersalivation, diarrhée après ingestion de fruits verts : IPECA 9 CH.
• Blocage de la fonction digestive à la suite de contrariété : IGNATIA AMARA 9 CH.
• Blocage de la digestion par colère avec spasmes : COLOCYNTHIS 9 CH.
[**2– TROUBLES SPASMODIQUES*]
• Avec douleurs violentes, crampoïdes gauches améliorées plié en deux : COLOCYNTHIS 9 CH 5 gr au rythme des douleurs.
• Avec douleurs crampoïdes droites améliorées plié en deux : MAGNESIA PHOSPHORICA 9 CH 5gr au rythme des douleurs.
[**3 – DIARRHEES*]
• Diarrhée indolore épuisante avec gaz nauséabonds, ballonnement de tout l’abdomen suite d’indigestion de lait, d’alcool, d’acides : CHINA RUBRA 9 CH 3 gr après chaque selle.
• Diarrhée brûlante, nauséabonde suite d’intoxication alimentaire (viande, moules coquillage fruits avariés) : ARSENICUM ALBUM 9 CH 3gr après chaque selles.
• Diarrhée en jets, fréquente, exténuante, avec sueurs froides douleurs abdominales crampoïdes : VERATRUM ALBUM 9 CH.
• Suite d’absorption de glace, de pâtisserie : PULSATILLA 9 CH.
• Diarrhée mi molle mi liquide suite d’excès alimentaire, de mets acides ou par bain froid coupant la digestion : ANTIMONIUM CRUDUM 9CH.
• Diarrhée aqueuse, épuisante, avec douleur crampoïdes, très souvent matinale après abus de fruits frais ou intoxication alimentaire, ballonnement de la fosse iliaque droite, nausées : PODOPHYLLUM 9 CH.
• Selles fermentées écumeuses, vertes comme de l’herbe, nausées, hypersalivation : IPECA 9CH.
• Diarrhée verte mousseuse irritante, du à une intolérance au lait chez l’enfant : MAGNESIA CARBONICA 9 CH.
• Diarrhée en relation avec la dentition, ou après abus de fruits verts, selles brunes pâteuses : RHEUM OFFICINALE 9 CH.
• Diarrhée avec mucus, impérieuse en jet avec beaucoup de gargouillements de gaz aggravée par la nourriture, la boisson : ALOE 9 CH.
[**4- CONSTIPATION*]
• Absence de besoin par inertie rectale, selles noires, dures, en scybales : OPIUM 5 CH.
• Paralysie intestinale et inertie rectale, il faut de gros effort pour expulser une selle molle : ALUMINA 5 CH.
• Selles sèches, dures comme des crottes de mouton avec ténesme (fausses envies) : PLUMBUM 5 CH.
• Constipation avec besoin inefficaces chez un gros mangeur avec somnolence post prandiale : NUX VOMICA 5 CH.
• Constipation en voyage : PLATINA 5 CH.
[*VII – COUP DE CHALEUR*]
• Hyperthermie brutale, haute avec tête brûlante, soif, pas de transpiration, agitation avec anxiété et peur de la mort : ACONIT 9 CH.
• Hyperthermie brutale, haute mais oscillante, visage écarlate, sueurs, hypersensibilité à la lumière aux bruit aux secousses : BELLADONA 9 CH.
• Congestion de la tête avec bouffées de chaleur et sensation d’éclatement, face rouge et chaude, yeux injectés, rouges proéminents, sensations de battements et de pulsations, regard fixe, hébété : GLONOÏNUM 9 CH.
• Soif intense aggravée par le mouvement : BRYONIA 9 CH.
• Hyperthermie avec fièvre adynamique, tremblement, diplopie et absence de soif.
[*IX- FIEVRES*]
[**1- FIEVRES D’INSTALLATION RAPIDE*]
• Suite d’exposition au froid glacial ou insolation ou coup de chaleur avec soif de petites quantités d’eau froide, frissons, pas de transpiration : ACONIT 9 CH.
• Fièvre parfois oscillante, visage congestif chaud, rouge en position couché et pâle debout, sueurs, aggravé à la lumière et au bruit : BELLADONA 9 CH.
[**2 – FIEVRES MOYENNES*]
• Entre 38-38,5°C, apparition progressive, peau moite, phénomènes congestives, tendance aux saignements de nez éventuellement toux sèche douloureuse : FERRUM PHOSPHORICUM 9CH.
[**3- FIEVRES EN PLATEAU*]
• Soif de grande quantité d’eau froide, sécheresse des muqueuses, aggravation par le moindre mouvement, amélioré par l’immobilité : BRYONIA ALBA 9CH.
• Frissons, douleurs articulaires améliorées par le mouvement, soif vive, suite de refroidissement ou après avoir été mouillé par la pluie : RHUS TOXICODENDRON.
• Adynamie, prostration, abruti, hébété, frissons et tremblements, absence de soif : GELSEMIUM 9 CH.
[*X– MAL DES TRANSPORTS*]
• Mal de l’air avec nausées, vertiges, vomissements, mal de tête avec faiblesse extrême, aggravé par tout le mouvement, amélioré par la chaleur : COCCULUS INDICUS 9 CH.
• Vertiges, nausées, pâleur de la face, mal de tête, vomissements, amélioré par l’air frais, en fermant les yeux : TABACUM 9 CH.
• Vertiges, nausées, vomissements brusques et violents, mal de tête, amélioré en fermant les yeux, par la chaleur et en mangeant : PETROLEUM 9 CH.
• Nausées, sensation que les vomissements soulageraient, aggravé en mangeant, amélioré par le sommeil : NUX VOMICA 9CH
[*XI- A LA MER*]
• Troubles aggravées au bord de la mer, par le soleil, le chagrin, la consolation et amélioré au grand air et par la transpiration : NATRUM MURIATICUM. 
•Troubles améliorées au bord de la mer (ORL, Verrues) : MEDORRHINUM
[*XII – A LA MONTAGNE*]
• Vertige des hauteurs avec jambes faibles, peur de se jeter dans le vide : ARGENTUM NITRICUM. 
• Vertige en descendant : BORAX.
[*XIII – CONCLUSION*]
L’existence d’une pharmacie ou trousse homéopathique est indispensable, mais s’il n’y a aucune amélioration dans les heures suivant l’administration du médicament homéopathique il faudra se référer à un centre de santé.

Dr Clotilde CAPO-CHICHI / AGBOTON

Pharmacienne HSF- BENIN
Aux étudiants du Bénin
L’homéopathie est une des branches de l’arbre de décision en matière de santé publique. En y grimpant nous faisons un choix : celui de SOIGNER l’homme dans sa globalité physique et psychique.
Ce n’est que par notre détermination, notre assiduité et notre persévérance à bien faire qu’on accèdera à cette noble science qui procure beaucoup de joie à l’Homme.