Missions au Sénégal - 2017

L’année 2017 fut très active dans ce pays du Sénégal qui nous est cher et où HSF-France a débuté des formations à la médecine homéopathique depuis l’an 2000. Relativement proche de l’Europe, juste au sud de la Mauritanie, en 5 heures d’avion depuis Paris nous atterrissons à Dakar.

C’est un pays francophone, riche d’un terrain « médical » propice au développement de l’homéopathie, avec un intérêt grandissant des soignants, d’autres professionnels et de certains publics pour les médecines complémentaires.

Le Sénégal dispose d’une médecine traditionnelle millénaire, développée et mise à l’honneur depuis quelques décennies par la collaboration de Mr Yoro BA, tradipraticien originaire de Casamance (au sud du pays) et d’une française chercheur en biologie et médecin, le Dr Yvette PARES, tous deux décédés. Leur œuvre continue à Keur Massar, non loin de Dakar, soutenue entre autres par la Fondation de France.

L’homéopathie trouve peu à peu sa place sur le terrain, réalisant un « pont » entre les médecines traditionnelles et la médecine classique, souvent inaccessible parce que trop coûteuse ou montrant une efficacité réduite sur certaines pathologies.

Deux sessions de formation se sont déroulées au cours de cette année 2017. Toutes deux portées avec beaucoup de générosité par les Drs Christine ARNOUX, qui connaît bien le pays & Geneviève CHEREAU LADZUNSKI qui le découvrait lors de la session de février.
* Février 2017 : deux week end successifs à THIES (troisième ville du Sénégal par sa population d’environ 700.000 habitants, pratiquement triplée durant ces dix dernières années, située à 70 km à l’Est de Dakar, la capitale)
avec deux volets de formation :
⁃ La poursuite du cursus traditionnel avec trois étudiants entamant leur 3°et dernière année
⁃ Des séances de formation à l’homéopathie familiale réunissant une dizaine de professionnels, soignants ou autres, tous passionnés par cette approche du soin au quotidien. Parmi eux, une religieuse infirmière, responsable d’un des plus gros dispensaires de Thiès, situé au centre ville, non loin du lieu de nos formations.
⁃ Des consultations ont été assurées dans ce dispensaire durant la semaine, entre les deux week end.
* Novembre 2017 : au moment où j’écris ces lignes, nos deux formatrices HSF, Christine & Geneviève, sont en pleins préparatifs de la session de mi-novembre, toujours à Thiès avec les mêmes deux styles de formation sur deux week end :

  • Homéopathie familiale pour un groupe
  • dernière session avec examen final pour les trois étudiants ayant validé leurs trois années avec sérieux et régularité : deux pharmaciens, une installée à Dakar et l’autre dans le nord du pays dans une région assez éloignée, et une technicienne en odontologie, originaire de République Centre Africaine, exerçant à Thiès dans un Centre Médical privé.
    Lors de cette mission Christine ARNOUX & Geneviève CHEREAU tenteront de poser les jalons de la nouvelle promotion qui devrait démarrer en février 2018, selon la demande sur place.
    A nous d’être inventifs, notamment avec le développement de l’homéopathie familiale, et d’essayer de répondre au mieux aux besoins identifiés avec les moyens qui sont les nôtres … toujours dans le style « HSF » : avec humilité et adaptabilité,
    au terrain, à la culture, au rythme des personnes et aux réalités locales.

Merci encore à chacun de vous pour votre soutien fidèle,
portez-vous bien et « Bonne Homéopathie » !

Dr Christiane Vallin 
Responsable pour HSF-France des formations au Sénégal