Nouvelles des missions Sénégal

Historique et perspectives

[*Historique des actions d’ HSF-France*]

En 1993 HSF-France recevait une demande de la part d’habitants du village de
Diémoul situé au Nord est de Thiès, non loin de Louga, sur la route de Saint Louis.

Quelques sages-femmes ont été formées à l’époque en France par le Docteur
Patrick Lavasso. Il serait sans doute intéressant de retrouver leur trace et de
connaître leur action sur place.

En Avril 2001 une première mission avait lieu à Dakar et un enseignement théorique avec consultations gratuites privées, assurées par les formateurs est alors organisé sous la responsabilité de Patrick Lavasso.

Onze missions seront assurées jusqu’en Mai 2005, la plupart sous forme de brefs séjours/week end, à Dakar même, dans le cadre du Dispensaire Saint Martin
(appartenant à l’association des dispensaires privés catholiques). Quelques
médecins et infirmiers, la plupart venant de loin, suivent la formation ; aucun
n’achévera son cursus.

Novembre 2005  : une nouvelle pèriode de formation débute au sein de l’Ecole d’Infirmier(e)s et Sages Femmes Monseigneur Dione à Thiés : deuxième ville du Sénégal, carrefour routier beaucoup plus accessible que la capitale depuis les régions lointaines et plus proche des zones rurales.

Trois sessions par année, d’une semaine chacune, seront animées jusqu’en
août 2009. Nous suivons fidélement les programmes « officiels » HSF-France
et utilisons les cours élaborés par les formateurs sous la coordination efficace
et éclairée de Françoise Saint Didier.

Dés le début nous intègrons à chaque session plusieurs demi-journées de
séances pratiques de consultations « didactiques ». Des dizaines d’étudiants
(futurs infirmiers, infirmières et sages femmes) choisissent de participer à la
formation, ainsi que quelques soignants déjà diplômés venant de l’extèrieur.
Tous auront fait connaissance avec la médecine homéopathique, nombre
d’entre eux ont poursuivi jusqu’en 2° année et ont reçu un livre de matière
médicale (le Vannier Poirier) offert par HSF-France, un sur dix environ a achevé
sa formation et passé l’examen final. Une dizaine d’entre eux (sages femmes et
infirmières)ont reçu un diplôme et prescrivent actuellement au moyen des kits
remédes fournis également par HSF.-France. Un stock de granules est sur place,
à la disposition de tous ceux qui sont officiellement prescripteurs.Courant 2010
une seule session a pu avoir lieu, tant bien que mal, (en dehors du cadre des
missions d’HSF-France ) …
C’est le « stand by » depuis pour différentes raisons. Entre autres :

  • Les difficultés croissantes de l’école qui nous accueille et nous confie ses
    étudiants, pour dégager assez longtemps à l’avance deux pèriodes d’une
    semaine dans un planning déjà hyper chargé, avec des dates officielles
    aléatoires et parfois imprévisibles.
  • La quasi impossibilité pour les professionnels (médecins ou infirmières en
    poste) de se libérer pour nous rejoindre durant une période d’une semaine.

[*Perspectives actuelles pour 2011/2012*]

La formation sur Thiès adopte une nouvelle formule :

  • Sept week end par année scolaire entre décembre et juin assureront le
    programme officiel sur trois années.
  • Deux formateurs sont prévus par WE : il est beaucoup plus facile de se
    libérer pour un court séjour. Les professionnels pourront nous rejoindre et
    nous arriverons ainsi plus aisément à rassembler ceux qui ont commencé et
    souhaitent achever leur formation jusqu’au diplôme.

L’Ecole Mgr DIONE n’ayant plus la possibilité d’intégrer l’option « Homéopathie
 » dans le volume de ses programmes, nous venons de trouver un autre lieu.
Trois salles seront à notre disposition et les formateurs pourront être hébergés
dans le même corps de bâtiment, non loin du centre ville et dans d’excellentes
conditions. La première « session- week end » pour 2011/2012 aura lieuSept week end par année scolaire entre décembre et juin assureront le programme officiel sur trois années.

  • Deux formateurs sont prévus par WE : il est beaucoup plus facile de se
    libérer pour un court séjour. Les professionnels pourront nous rejoindre et
    nous arriverons ainsi plus aisément à rassembler ceux qui ont commencé et
    souhaitent achever leur formation jusqu’au diplôme.

L’Ecole Mgr DIONE n’ayant plus la possibilité d’intégrer l’option « Homéopathie
 » dans le volume de ses programmes, nous venons de trouver un autre lieu.
Trois salles seront à notre disposition et les formateurs pourront être hébergés
dans le même corps de bâtiment, non loin du centre ville et dans d’excellentes
conditions. La première « session- week end » pour 2011/2012 aura lieu à la mi-décembre prochain … histoire à suivre

Vaste chantier dans cette aventure qui, au rythme de l’Afrique, ne fait que
débuter :

  • Impliquer de plus en plus les « diplômés », rester en lien avec ceux qui le
    souhaitent
  • Evaluer si possible les points positifs et les difficultés de leur pratique
  • Retrouver ceux qui ont abandonné et souhaitent achever leur formation
  • Rendre effectif et dynamique l’approvisionnement en remédes sur place
    (relais dans d’autres villes où exercent les praticiens en homéopathie … ?)
  • Continuer d’informer et sensibiliser à l’homéopathie les soignants qui sont
    au contact des populations les plus démunies, leur donner la possibilité de se
    former.

… Et pourquoi pas, à plus long terme… envisager la construction d’un
dispensaire d’homéopathie qui assurerait la perennité et le rayonnement de
cette médecine que nous souhaitons toujours plus rendre plus accessible au
plus grand nombre.

  • Ouvrir des pistes pour une formation de style « homéopathie familiale »
    destinée aux personnes non diplômées de la santé… d’autres idées, d’autres
    rêves sont les bienvenus !!!
    En formulant le souhait que nous nous aidions mutuellement à garder bien
    vivante la flamme de notre enthousiasme de soignants homéopathes au service
    de tous les patients qui nous sont confiés, ici et ailleurs.

Docteur Christiane Vallet - Avignon (84)